Description du projet

Animations musicales et danses folkloriques : Ahaydousse et Haiti.

Un moyen d’expression complet et vivant.
Les danseurs se mettent en cercle, en demi-cercle ou sur deux rangs se faisant face, hommes seuls, femmes seules, ou hommes et femmes alternés, étroitement serrés, épaule contre épaule, ils forment bloc. La danse est rythmée au tambourin et par des battements de mains. Les mouvements sont collectifs ; c’est un piétinement, un tremblement qui se propage, entrecoupé d’ondulations larges, coups de vent sur les blés. Par leur aisance et leur ensemble, ils témoignent d’un sens du rythme remarquable. Toutefois, tous faisant presque toujours le même geste en même temps, c’est surtout un ensemble de juxtaposition que l’ahaydousse présente. En ce sens, il est très caractéristique de la mentalité des Berbères.